Promotion des Petits Producteurs en Entrepreneurs Agricoles Viables (3PEAV) : 2ème Phase

Promotion des Petits Producteurs en Entrepreneurs Agricoles Viables (3PEAV) : 2ème Phase

La plupart des appuis au développement agricole reçus par le monde rural a permis aux bénéficiaires d’émerger pour un temps, puis ceux-ci retombent souvent dans leur situation de départ, nécessitant pour eux un nouvel appui.

La principale cause à cette situation est le défaut de stratégie efficace qui sous-tend ces appuis.

La poursuite des actions du Projet de Promotion des Petits Producteurs en Entrepreneurs Agricoles Viables se justifie par la nécessité de renforcer les acquis de la première phase et la prise en compte des nouveaux aspects pour induire un développement harmonieux et durable dans les villages d’accueil du Projet, ce qui permettra de renverser définitivement cette tendance de pauvreté cyclique et d’éternels assistés.

Il s’agit donc d’un projet de développement avec une dimension axée sur le genre féminin.

1- Durée du Projet : 3 ans ; décembre 2018 – Novembre 2021

2- Financement : Association de Solidarité Ge TM

3- Zones d’intervention : Régions Centrale et Plateaux du Togo

4- Groupes cibles :

  • Cinq (05) coopératives agricoles,
  • Dix (10) groupes de femmes
  • Trente (30) entrepreneurs individuels,

5- Ressources humaines impliquées (équipe du Projet) :

  • Un (01) Directeur Exécutif,
  • Un (01) chef programme,
  • Trois (03) techniciens supérieurs agricoles,
  • Un (01) technicien agricole,
  • Un (01) comptable,
  • Un (01) sociologue,
  • Une (01) secrétaire,
  • Un (01) chauffeur,
  • Un (01) gardien.

6-  Objectifs spécifiques :

  • Maintenir voire améliorer le niveau de performance technique atteint par les producteurs en production lors de la 1ère phase,
  • Renforcer, rendre dynamique et viables les cinq coopératives constitués dans les cinq villages,
  • Promouvoir trente (30) entrepreneurs agricoles viables exerçant dans les domaines de la production vivrière, maraîchère, la fourniture de services agricoles, le commerce des produits agricoles et dans la transformation,
  • Promouvoir l’autonomisation des femmes et des couches vulnérables à travers la prise en compte de la problématique de l’équité genre,
  • Créer un cadre de vie saint dans les villages par la prise en compte de la dimension environnementale dans toutes les actions,

7- Les résultats attendus :

  • Les 05 coopératives constituées dans la première phase sont dynamiques et rendent des services de qualité à leurs membres et à leur communauté,
  • 30 véritables entrepreneurs ruraux sont promus dans les villages et constituent un modèle de développement pour les autres producteurs,
  • L’autonomisation des femmes est assurée par la réalisation des activités spécifiques,
  • L’harmonie sociale est réalisée par la prise en compte de l’équité genre dans les familles,
  • Un cadre de vie sain est créé dans les villages,
  • La transformation des produits agricoles est réalisée et apporte une plus-value aux producteurs,
  • La commercialisation des produits agricoles est mieux organisée et apporte une réelle satisfaction aux différents acteurs,
  • Les compétences techniques des agents de la MVCP sont renforcées par des formations et voyages d’études,