Appui à la production maraîchère écologique en milieu périurbain

Appui à la production maraîchère écologique en milieu périurbain

Le maraîchage désigne la culture de plantes alimentaires (légumes et certains fruits) destinées à être vendues pour la consommation. Depuis des années, la production maraîchère s’est transformée afin d’essayer de s’adapter à la demande toujours croissante ; ce qui a entrainé les monocultures avec une forte utilisation des pesticides très nuisible à la santé de l’Homme.

Ce constat alarmant nous amène à appuyer les producteurs à la base à se convertir au maraîchage écologique et promouvoir spécifiquement les femmes vulnérables et les jeunes à s’approprier de cette activité pour leur épanouissement économique. Le but est de produire de la nourriture de qualité en quantité suffisante tout en respectant l’environnement et en créant des cadres de vie sains dans les ménages de la commune de Sokodé.

1- Objectif global :

  • L’objectif global de ce projet est d’une part l’amélioration des conditions de vie des bénéficiaires directs (femmes, jeunes) et d’autre part à l’amélioration de la qualité de vie de la population par l’état nutritionnel des produits maraîchers à travers des pratiques agricoles respectueuse de l’environnement.

2- Durée du Projet : 18 mois (mai 2020 – octobre 2021)

3- Financement : MVCP-Suisse,

4- Zones d’intervention : Préfecture de Tchaoudjo (région centrale Togo)

5- Groupes cibles :

  • Femmes vulnérables,
  • jeunes,
  • producteurs maraichers.

6- Ressources humaines impliquées (équipe du Projet) :

  • Un (01) Directeur Exécutif,
  • Un (01) Chef programme
  • Une (01) sociologue,
  • Un (01) Technicien supérieur agricole,

7- Les résultats attendus :

  • Résultat 1 : 300 ménages de la commune de Sokodé trient leurs déchets domestiques à travers des poubelles différentiées et participent à la collecte de leurs déchets ;
  • Résultat 2 : 35 maraîchers maitrisent les techniques de fabrication du compost à partir des déchets issus des ménages et des unités d’élevage ; l’élevage des poules locales et des petits ruminants est maitrisé.
  • Résultat 3 : 35 maraîchers (dont 20 femmes et 15 jeunes) maîtrisent les techniques d’installation et de conduites des parcelles maraichères et ont installés leur propre site de production maraichère écologique ;
  • Résultat 4 : 80 ménages ont installés des jardins potagers domestiques ;
  • Résultat 5 : 10 commerçant(e)s de légumes ont compris la nécessité de commercialiser des légumes de qualité, maîtrisent le processus de traçabilité des légumes et ont améliorés leurs techniques de commercialisation des légumes et 01 Kiosque maraicher écologique installé dans la ville.